Recherche
TopBanner

{{ productData.TitleWeb }}

{{productData.Promo.Title}}
{{productData.Promo.Price}}
En magasin seulement
En Ligne seulement

ProductAvailability:

Disponible à partir du {{formatDate(productData.DateAvailableAt)}}
EventSoldOut
OutOfStockNotificationTitle
OutOfStockNotificationMsg
DoNotNotifyMe
NotifyMe
    Discontinué
    Disponible
{{filter.Title}} : {{filter.selected.Text}}
{{getMatrixAttribName(a)}}
en inventaire
Prix

VENDREDI BLACK[OUT]: notre réponse écolo au blackfriday

« Sur le Titanic en train de sombrer, est-il raisonnable de consacrer beaucoup d'efforts et d'intelligence à obtenir une meilleure cabine ? » Albert Jacquard

 

C’est le 26 novembre prochain qu’aura lieu la grande célébration de la surconsommation : le fameux BlackFriday. De plus en plus populaire au Québec, la pression est d’autant plus forte sur les petits joueurs du commerce de détail comme nous. En réponse à toute cette consommation effrénée, Terre à soi, votre magasin général écologique de quartier, refuse d’en faire partie et lance le VENDREDI BLACK[OUT]. Porté par des valeurs d’engagement et de bienveillance, et par le sentiment que tout ça ne fait plus de sens, nous avons pris la décision de FERMER nos magasins Terre à soi pour cette journée.

Pourquoi fermer ?

Parce qu’on ne voit pas d’autres moyens de passer le message. Parce que cette journée nous rend malades. Chaque année le stress est de plus en plus grand. La pression de vendre en diminuant nos marges (déjà basses) de plus en plus fortes. Suivre les règles dictées par les géants du détail, nous on est plus capables.

Fermer par conviction, c’est possible, mais coûteux. On comprend que tous les commerces ne peuvent pas se le permettre. Nous on fait le pari que ce que ça va nous rapporter en bien-être, va compenser la perte financière.

L’idéatrice du ­VENDREDI BLACK[OUT] a choisi de prendre soin de ses employés et de respecter ses fournisseurs qui sont essentiellement des entreprises locales.

 

« Après les 20 derniers mois qu’on vient de traverser, j’avais envie d’écouter mon cœur. Faire un geste concret en lien direct avec nos valeurs d’entreprise. Mettre notre bien-être en avant plan. On va profiter de la journée pour faire des activités en équipe. Prendre des photos, décorer les boutiques pour Noël. Et on espère que l’an prochain d’autres commerces auront envie de prendre part au VENDREDI BLACK [OUT]   – Annie Martel, propriétaire de Terre à soi.

Chaque année les médias nous présentent les files d’attente à l’ouverture des magasins, les gens déçus par les soldes. Selon le site finder.com, 43% des Canadiens disent vouloir profiter des soldes offerts lors du BlackFriday. La raison numéro 1 qui est invoquée : l’ennui !!!

De notre point de vue, on devrait aussi parler des employés exténués et stressés par la pression du vendredi fou. De la pression qui est mis sur les fournisseurs et les petites entreprises. Des attentes démesurées que créé un événement comme celui-là.

Cette année notre petite PME québécoise espère créer une vaguelette dans cette mer de consommation irréfléchie. #vendrediblackout

TextField1:
TextField2:
TextField3:

Code de produit: {{productData.Code}}

Code fournisseur: {{productData.CodeSupplier}}


Vous aimeriez peut-être...

{{s.Title}}
{{s.Brand}}
{{formatPrice(s.Price)}} {{formatPrice(s.PriceDiscount)}} {{formatPrice(s.Price)}}
Dans votre panier
{{ cart.LastProductAddedTitle }}
{{ cart.LastProductAddedPrice }}
{{cart.NbItems }}article(s) dans votre panier
Sous-total: {{formatPrice(cart.ItemsTotal)}}
Détails du panier
Liste cadeaux
{{ wishList.LastProductAddedTitle }}
{{ wishList.LastProductAddedPrice }}
{{wishList.NbItems }}articles(s) dans votre liste
Voir liste